Plats

Comment préparer son repas pour la semaine ?

Pour vous garantir vos repas pour la semaine, il est toujours préférable d’opter pour une méthode permettant de gagner du temps. Il s’agit du « Batch cooking ». C’est un procédé qui vous offre la possibilité de disposer d’un moment dans la semaine pour préparer en quantité suffisante vos repas. Vous pouvez les conserver et les combiner durant toute la semaine. Découvrez ici quelques astuces et conseils qui vous permettront de préparer vos repas pour la semaine.

Trouvez un emplacement pour stocker vos repas

Si vous avez l’intention de préparer vos repas pour la semaine, la première démarche qu’il vous faut entreprendre est de trouver un emplacement pour leur stockage. Pour ceux qui optent pour la méthode de conservation au réfrigérateur, l’idéal est alors d’y faire assez de places. Cette opération vous permettra de stocker une quantité importante de nourriture.

Il faut donc penser à jeter tous les aliments conservés depuis trop longtemps et prévoir quelques repas « vide-frigo » ou « vide-congélo ». De toutes les manières, c’est à vous de définir le moment convenable pour faire votre batch cooking. Il est recommandé de faire une liste de toutes vos courses afin de profiter d’ingrédients frais. La meilleure option est de programmer ce dernier dans la foulée des courses. De nombreuses personnes préfèrent le faire les samedis ou dimanche. D’autres encore choisissent leur jour de repos dans la semaine ou en soirée.

Définissez les repas à réaliser après la première étape

Il est temps de définir ce que vous comptez préparer. Il peut s’agir de recettes préparées le plus simplement possible et de manière neutre. Votre menu peut aussi prendre en compte de petits compléments non moins négligeables en guise d’accompagnement ou d’assaisonnement.

Vous pouvez faire une liste composée de céréales comme le riz, les pâtes, et bien d’autres. Ces derniers peuvent être complétés par des légumes comme les lentilles, une cuillère de pois chiches, haricots secs à servir chaudes. Les modes d’accompagnement peuvent être froides en salade, séparée ou ensemble. Quelques légumes cuits à la vapeur ou rôtis au four à manger en accompagnement ou en bol composé sont aussi à privilégier.

Votre menu peut d’un autre côté être composé de légumes et herbes crus, lavés, pelés au loisir et découpés, prêts à être mangés comme la salade, le chou émincé, les herbes, oignons rouges, crudités en bâtonnets. On peut également y retrouver différents menus composés des œufs durs, à mettre dans un sandwich ou une salade. Pour votre plaisir, une fois en cuisine, vous avez la possibilité de faire un poulet rôti ou poché dont on servira la viande de diverses manières, chaude ou froide.

En guise de cerise sur le gâteau, vous pourrez vous procurer des fruits à coque qu’on fait torréfier au four (noix, noisettes, noix de cajou, graines de tournesol) et les garder dans un bocal. Une autre grille de recette peut être composée de tartinade nourrissante comme les (rillettes de maquereau ou de sardine, houmous, caviar d’aubergine). Pour finir, la préparation d’une petite sauce ou un condiment est souhaitée pour assaisonner tous les types de repas.

Définissez ce que vous allez manger

Après avoir fini d’utiliser les éléments de base précédemment cités, vous pourrez réaliser toutes sortes de repas : une viande ou un poisson avec l’accompagnement que vous avez préalablement apprêté. Ce que vous allez manger peut donc être composé de plats de salade rassasiante, des sandwichs dans les baguettes ou de la pita, des galettes ou des boulettes de tacos. Vous pourrez au loisir ajouter une poêlée de légumes et de céréales comme le riz sauté, des pâtes, de la soupe garnie selon vos préférences.

Faites recours à d’autres types de viandes et poissons

En ce qui concerne les aliments plus fragiles et coûteux, il est préférable de les faire cuire au jour le jour, sauf s’il s’agit de plats mijotés qu’il faut préparer avec esquisse.

Utilisez également des contenants et conservation

Les différentes préparations peuvent être stockées dans des contenants hermétiques. Ceux en verre sont les plus recommandés. La salade et les herbes lavées seront enroulées dans un torchon sain. Le tout doit être déposé dans un réfrigérateur performant capable de maintenir une température qui environne les 4 degrés.

Notez que les aliments évoqués sont à conserver pendant au plus 3 jours. Si vous faites du batch cooking le dimanche après-midi, les nourritures doivent donc être conservées jusqu’au mercredi soir. Vous pouvez mettre les suppléments au congélateur dès le dimanche, pour les ressortir en fin de semaine.

Beaucoup d’avantages s’offrent à vous !

Pour les quelques moments que vous aurez mis à profit pour vous consacrer à cette méthode, vous y gagnerez plusieurs bénéfices :

  • l’idée de savoir qu’on a déjà des repas prêts à manger
  • la possibilité de préparer d’abord deux ou trois éléments
  • l’habitude de préparer en peu de temps un répertoire de nourriture.

En définitive, sachez que même en dehors de ce procédé hebdomadaire bien structuré, il est toujours prévoyant de cuisiner consécutivement le double ou le triple des mets que vous choisissez. Ce faisant, vous êtes sûr d’être tranquille pour des semaines voire sur tout un mois.

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.